Notre activité

La pathologie ou anatomo cytologie pathologique est une spécialité médicale souvent obscure pour le grand public car le médecin pathologiste n’est pas en lien direct avec le patient. Elle joue cependant un rôle primordial dans la chaine de soins.

A partir d’un prélèvement cellulaire ou tissulaire (par exemple : frottis du col utérin, grains de beauté, pièces opératoires) provenant de l’activité chirurgicale, gynécologique, médicale ou radiologique, le pathologiste a la responsabilité de poser un diagnostic et un pronostic de maladie. Il travaille en collaboration avec des médecins spécialistes (pneumologues, ORL, oncologues, radiologues…), chirurgiens pour élaborer une stratégie thérapeutique adaptée à chaque patient.


Les pathologistes ont aussi un rôle de dépistage des lésions pré-cancéreuses et participent à la santé publique en transmettant des données épidémiologiques.


L’institut de pathologie Réau prend en charge des examens d’histologie, de cytologie et dispose d’une technique innovante de biologie moléculaire pour la détection des virus HPV potentiellement oncogènes.

Cytologie

La cytologie est l’étude des cellules au microscope. Elle a pour objectif de rechercher des cellules tumorales au sein de prélèvement obtenus par ponction d’un organe ou d’un nodule (ganglion, nodule thyroïdien…), ponction d’un liquide (ascite, épanchement pleural…), par recueil de liquide spontanément émis (expectoration bronchique, urines…) ou par raclage ou aspiration de cellules (cytologie cervicale, aspiration bronchique…)


Elle repose sur la connaissance des caractères morphologiques des cellules normales ou anormales isolées de leur contexte tissulaire. Elle a l’avantage de donner les détails cellulaires et permet la recherche de cellule atypique en revanche elle ne donne aucune indication sur l’architecture tissulaire ni sur le caractère invasif d’une lésion maligne.


C’est un examen d’orientation qui doit être confirmé par un examen histologique.


Impliqué dans le dépistage du cancer du col depuis plus de 30 ans et spécialisé en pathologie thyroïdienne, l’Institut Réau reçoit plus de 50 000 cytologies gynécologiques et 2600 cytologies non gynécologiques dont 95 % de cytoponctions thyroïdiennes.


Pour traiter nos échantillons cytologiques, nous utilisons l’automate BD Totallys

Pathologie Thyroïdienne :

Une grande expertise en pathologie thyroïdienne

 

  • Plus de 2600 cytologies thyroïdiennes interprétées chaque année
  • Chaque cytoponction classée selon la terminologie de Bethesda 2017
  • Recherche de BRAF par biologie moléculaire (Institut Bergonié) pour tous les cas classés « LVSI, Suspect de malignité et Malin »

Pathologie Gynécologique*

Une priorité : « le dépistage du cancer du col »
Un plateau technique à la pointe

 

  • Recherche HPV HR sur automate BD COR (CE IVD) avec trousse de détection BD Onclarity (CE IVD)
  • Cytologie Papanicolaou sur liquide monocouche BD Surepath-Automate BD Totallys
  • Résultat des comptes-rendus selon la terminologie de Bethesda 2014 et selon les recommandations Inca 2016
  • Double immunomarquage P16/Ki67 pour les de bas grade +/- ASC-US <30 ans

Pathologie ORL

 

 

 

Cytoponction ganglion cervical

  • Recherche HPV oncogène

 

Cytoponction glande salivaire

  • Classification selon le système de Milan

* Evolution des modalités de dépistage du CCU/cytologie cervico-utérine pour les femmes âgées de 30 à 65 ans.


Depuis Juillet 2019, La HAS recommande que le test HPV remplace l’examen cytologique, en dépistage primaire du CCU chez les femmes à partir de 30 ans. Une cytologie cervicale sera réalisée en triage en cas de test HPV positif. Si la cytologie s’avère également positive, une colposcopie sera réalisée.
Si la cytologie est négative, un contrôle par test HPV sera réalisé à 12 mois.

 

Le rythme recommandé entre deux dépistages est de 5 ans, dès lors que le résultat du test est négatif.
Avant 30 ans, la cytologie cervicale/frottis cervico utérin reste l’examen à réaliser en dépistage primaire, les infections HPV transitoires étant très fréquente dans cette catégorie d’âge.


Recommandations officielles et arbres décisionnels à votre disposition.

Histologie

L’histologie correspond à l’analyse des tissus au microscope après examen à l’œil nu (macroscopie). Elle est pratiquée à partir de prélèvements adressés par les médecins spécialistes ou des chirurgiens. Il s’agit de biopsies (bronchiques, digestives, cutanées…), de pièce d’exérèse endoscopique (polype…) ou de pièce opératoire provenant de l’exérèse partielle ou totale d’un ou plusieurs organes (thyroïde, poumon, colon, sein…)


L’examen histologique réalisé par un pathologiste est l’examen de référence pour affirmer un diagnostic de cancer et déterminer son pronostic.

 

Les résultats simples sont le plus souvent disponibles dans un délai de 48H après la date de réception du prélèvement. Les résultats peuvent être transmis par messagerie sécurisée.
Les pathologistes sont accessibles et toujours joignables pour discuter des dossiers patients et s’assurer d’une compréhension claire des résultats

Immunohistochimie

L’étude immuno-histochimique permet une caractérisation précise des tumeurs et des traitements auxquels elles sont sensibles, en évaluant la réactivité des cellules à des anticorps.

Nous disposons d’un large panel d’Anticorps que nous évaluons régulièrement en fonction des données scientifiques publiées.

BIOLOGIE MOLÉCULAIRE
BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

Biologie moléculaire

La biologie moléculaire met en évidence l’anomalie moléculaire responsable d’un état pathologique. Elle un rôle diagnostique, pronostique et prédictif.


La biologie moléculaire est réalisée à partir de prélèvements confiés aux pathologistes. Ces examens sont actuellement réalisés au sein de plateforme mises en place par l’Inca. A l’Institut de Pathologie Réau, nous collaborons avec les plateformes de Haut Lévêque et de Bergonié.


Dans le cadre du dépistage du cancer du col et selon les recommandations HAS nous recherchons les Human Papilloma Virus potentiellement oncogène par biologie moléculaire.

L'activité de l'Institut de Pathologie Réau à Bordeaux